BREAKING NEWS

Secrétariat Exécutif du 6 avril 2016

Secrétariat Exécutif du 6 avril 2016
07 Avr
3:30

Appel à la mobilisation de toutes les énergies pour un Sénégal émergent et à une trêve dans le secteur de l’éducation. Ce mercredi 6 avril 2016, le Secrétariat Exécutif de And-Jef Authentique s’est réuni à  la permanence nationale du parti sous la présidence du Secrétaire Général, Landing Savané à l’effet d’examiner la situation nationale entre autres points de son ordre du jour.

Analysant l’adresse du Chef de l’Etat à la nation du 03 avril 2016, le Secrétariat exécutif s’est réjoui  du rappel et de la reconnaissance par le Président Macky Sall des importants sacrifices consentis par des compatriotes qui ont résisté et combattu pour que le Sénégal soit libre et indépendant. De l’avis du Secrétariat Exécutif ces sénégalais doivent être connus et cités en exemple aux jeunes générations afin de mieux les armer face à leur mission de réaliser l’émergence du pays. Ainsi, le Secrétariat Exécutif demande la revalorisation des figures historiques du pays en systématisant leur intégration dans les programmes scolaires.

En outre, le Secrétariat Exécutif salue les nombreuses initiatives du gouvernement en faveur des jeunes à travers les nombreux projets et programmes initiés dans les domaines de l’éducation, de la formation et de l’emploi. Cependant, le Secrétariat Exécutif attire l’attention du gouvernement sur l’absolue nécessité d’une mise en cohérence de tous ces projets et programmes à travers un bon système de suivi – évaluation afin d’avoir un impact significatif sur les cibles. Pour le financement des projets d’emploi et de génération de revenus au profit des jeunes, le Secrétariat Exécutif demande au gouvernement d’assurer, au préalable, un renforcement des capacités des bénéficiaires pour réduire les risques.

Pour l’appel au travail adressé à tous les sénégalais, le Secrétariat Exécutif marque son accord et félicite le Président de la république pour l’initiative prise d’organiser « le forum national de l’administration » afin de jeter les bases d’une administration entièrement et exclusivement au service des usagers.

Pour le défilé civil et militaire du 4 avril, le Secrétariat Exécutif félicite les organisateurs et tous les participants avec une mention spéciale aux forces de sécurité et de défense. Aussi, le Secrétariat Exécutif a magnifié la participation symbolique des anciens combattants dont le courage et le sacrifice ont fortement contribué à l’indépendance.

Le Secrétariat Exécutif partage le point de vue du Président Macky SALL qui insiste sur l’importance de la lutte contre le terrorisme et la nécessité d’en faire une priorité nationale par rapport à laquelle les forces militaires et paramilitaires doivent plus que jamais jouer leur rôle ainsi que l’ensemble des citoyens de notre pays qui doivent redoubler de vigilance face à cette menace réelle.

Par ailleurs, le Secrétariat Exécutif a noté avec satisfaction le niveau très appréciable d’équipement et de formation de nos forces de sécurité et de défense qui ont démontré la richesse et la complexité de l’arsenal de la marine nationale, de l’armée de terre et de l’armée de l’air.

Appréciant la situation scolaire et universitaire, le Secrétariat Exécutif reconnait les efforts importants du gouvernement en faveur de l’Ecole et de l’Université pour améliorer l’accès et la qualité. Cependant, le Secrétariat Exécutif demande aux autorités de créer les conditions d’un dialogue constructif et inclusif en invitant les syndicats ainsi que tous les autres acteurs et partenaires de l’éducation et de l’enseignement supérieur à chercher et à trouver ensemble une solution durable à la crise. A cet égard, le Secrétariat Exécutif exhorte les organisations syndicales à faire preuve de flexibilité et à observer une trêve pour sauver l’école dans l’intérêt de nos enfants. Le Secrétariat Exécutif invite les autorités religieuses et coutumières à participer à une médiation allant dans ce sens.

Sur le plan politique, le Secrétariat Exécutif salue à nouveau la victoire du « oui » au référendum du 20 mars 2016 consacré à la révision de la constitution. Ainsi, pour la mise en œuvre des réformes introduites ainsi que d’autres questions politiques majeures comme la refonte du fichier électoral, le Secrétariat Exécutif engage le gouvernement à initier des concertations avec l’ensemble des forces vives de la nation pour parvenir à un véritable consensus national.

Fait à Dakar ce 6 avril 2016

« »

Laisser un commentaire