BREAKING NEWS

Bureau Politique du 7 février 2016

Bureau Politique du 7 février 2016
08 Fév
2:06

Le Bureau Politique de And-Jef Authentique s’est réuni sous la présidence de son Secrétaire Général Landing Savané dans un contexte marqué par de nombreux événements importants aussi bien à l’intérieur de notre pays, que sur le plan africain et international.

A l’ouverture des travaux, le Secrétaire Général a rendu un vibrant hommage au Professeur Cheikh Anta Diop, le plus grand savant panafricaniste de l’histoire. Il a demandé au Bureau Politique d’observer une minute de silence et de faire des prières en sa mémoire, à l’occasion du 30ème anniversaire de sa disparition le 07 février 1986. Il a demandé à la jeunesse africaine de s’imprégner pleinement de ses œuvres pour travailler à l’unité et à la renaissance du continent africain.

Du point de vue de l’évolution interne de notre pays, la période actuelle est marquée entre autres par la décision du Président de la République de proposer un projet de révision de la  Constitution et sa volonté de s’appliquer le quinquennat en lieu et place du septennat. Par cette décision, le Président Macky Sall met fin aux doutes sur sa volonté de respecter l’engagement qu’il avait pris de réduire son mandat.

Force est de constater qu’en Afrique, la mode est à la révision des constitutions pour permettre au président sortant de briguer un troisième ou énième mandat. Tel a été le cas au Togo, en RDC, au Cameroun, au Rwanda. Au Bénin, le président Yayi Boni, tenté, y a renoncé tandis qu’au Burkina Faso, Blaise Compaoré en voulant se maintenir a été chassé du pouvoir.

La décision du Président Macky Sall est d’une très haute portée politique et morale, il faut le reconnaître car pour la première fois un Chef d’Etat africain décide de réduire la durée de son mandat pour respecter la parole donnée. Nul doute que ce geste sera notablement apprécié par l’opinion publique même si certains segments le poussent à faire un mandat de 7 ans.

Pour réviser la constitution, le Président de la République a demandé l’avis du Conseil Constitutionnel et de l’Assemblée Nationale. Mais c’est le peuple souverain qui en dernière analyse devra trancher à l’issue d’un référendum qui sera organisé au mois de mai.

Bien sûr que les révisions proposées ne reprennent pas toutes les conclusions des Assises Nationales et de la CNRI mais elles contribuent en majorité, à  une avancée significative de notre système démocratique.

En conséquence, le Bureau politique demande au Secrétaire Général Landing SAVANE de rencontrer le Président de la République Macky SALL pour, entre autres, lui communiquer nos observations sur les réformes proposées et notre volonté de  soutenir sa proposition de réformes.

Dores et déjà, le Bureau Politique invite le Secrétaire Général à prendre en compte dans le cadre de la tournée qu’il  va entamer dans le département de Vélingara,  notre position favorable à la volonté de  réformer la constitution.

Pour sa part, la  Coordination des cadres de And-Jef Authentique doit impulser avec les autres cadres  de la coalition Bennoo Book Yakaar une campagne d’explication sur le sens des réformes. Il en va de même pour les autres structures internes telles que le Mouvement National des Jeunes et le Mouvement National des Femmes.

Le  BP a réaffirmé l’encrage de And-Jef Authentique dans la coalition Benno Book Yakaar et invité toutes les fédérations et mouvements internes à consolider son unité pour barrer la route aux forces revanchardes qui s’organisent pour revenir aux affaires.

Par ailleurs, le BP invite le gouvernement à accélérer la concertation et le dialogue avec les forces vives de la nation autour des réformes afin de construire un large consensus et d’assurer un vote massif lors du référendum.

Sur un autre plan,  le BP s’inquiète de la menace de plus en plus grandissante du terrorisme dans le monde et dans la sous-région. C’est pourquoi, il appelle à la vigilance et à l’unité nationale face à ce danger qui n’épargne personne. And-Jef Authentique dénonce jusqu’à la dernière énergie, ceux qui se drapent du manteau de l’Islam pour commettre leurs actes barbares et ceux qui font l’amalgame entre le terrorisme et l’islam qui est une religion de paix et de tolérance. Le Bureau Politique salue l’action des autorités religieuses et des associations de la société civile pour leur travail d’éducation de la jeunesse pour un islam de paix et de fraternité conforme à notre tradition religieuse. Le BP condamne les actes et propos anti-islam proférés de plus en plus fréquemment dans la presse et par des mouvements sociaux en Occident (PEGIDA).

Au plan économique, le BP se félicite des résultats obtenus par le gouvernement et l’encourage à faire mieux pour atteindre une croissance encore plus élevée. And-Jef Authentique  a  dans le passé, insisté sur la nécessité pour le Sénégal d’avoir une croissance à 2 chiffres pour s’en sortir et devenir un pays émergent. Cette perspective jugée utopique, il n’y a pas longtemps, est un objectif à notre portée si nous travaillons dur pour l’atteindre. C’est pourquoi le BP encourage le gouvernement à accélérer la cadence de l’émergence de tous les projets du PSE au cours de cette année 2016 et à mettre l’accent sur la création d’emplois pour les jeunes afin d’atteindre une croissance plus inclusive apte à faire reculer de manière significative la pauvreté.

Au plan agricole, le BP de And Jëf PADS – Authentique salue les performances enregistrées, favorisées certes par une bonne pluviométrie mais également par la politique mise en œuvre et les efforts investis dans toutes les filières de l’agriculture et de l’élevage. Le BP encourage le gouvernement à poursuivre ses efforts dans ce sens, à investir massivement dans ces secteurs et celui de la pêche au plan matériels et financiers mais également dans la science et la technologie.

Dans le même sens, l’option  du gouvernement à privilégier l’approche de la chaîne de valeur dans tous ces secteurs et  à favoriser leur transformation dans notre pays pour créer davantage de valeur ajoutée et d’emplois est à saluer.

Au plan social, il faut se féliciter de la maîtrise de l’inflation mais le BP attire l’attention sur davantage d’efforts à faire pour faire reculer la pauvreté. C’est pourquoi la mise en place des bourses familiales rurales ainsi que leur extension sont encouragées. Il ne fait aucun doute que si les projets mis en œuvre sont générateurs d’emplois, la pauvreté va reculer. Dans ce sens, le BP juge nécessaire la publication mensuelle par le gouvernement des emplois créés dans chaque secteur. Des contrats de performance emploi pourraient être signés entre les départements ministériels et les secteurs économiques.

Dans le secteur de l’éducation, de gros nuages planent encore sur tous les ordres d’enseignement. Le BP invite le gouvernement à anticiper, à maintenir le dialogue permanent entre les différents acteurs et à respecter les engagements pris pour restaurer la confiance dans l’école et aller dans le sens de l’édification d’un espace scolaire apaisée et stable. Afin d’éviter des troubles préjudiciables à nos enfants, le BP mandate le Secrétaire Général à prendre des initiatives pouvant contribuer à pacifier la situation comme il l’a toujours fait dans le passé.

Fait à Dakar, le 06 février 2016 

Bureau Politique 

« »

Laisser un commentaire